L’ethnozootechnie envisage "le fonctionnement du complexe indissociable homme, animal, milieu". Cette composante traditionnelle de la zootechnie du XIXe et de la première moitié du XXe siècle se confondait alors en partie avec la discipline mère ; mais, au sortir du deuxième conflit mondial, l’évolution agricole des Trente Glorieuses a conduit la zootechnie à une vision réductrice d’augmentation des productions par l’exploitation maximale des potentiels biologiques.

« Ethnozootechnie » : Raymond Laurans créé ce terme pour désigner une entité située au carrefour des : sciences sociales, sciences de la nature et techniques de l’élevage, et donc puissant levier de promotion de l’interdisciplinarité dans l’approche des problématiques de l’élevage.

Dernière rencontre

Huitième rencontre - 2015, Cluny (Saône et Loire)

vendredi 16 octobre 2015 - Cluny

I - Consommations et consommateurs de fromages de chèvre

II - Diversité des modes de commercialisation des fromages de chèvres

III - Les arômes des fromages de chèvres et les associations fromages de chèvre

Table ronde

  • L’acte de consommation des fromages de chèvre, un acte de goût, de plaisir, un acte responsable.
  • Le lien consommateur - citoyen, distributeur, producteur : établir le contact, savoir ce que l’on mange.

17 octobre 2015 :

  • Rencontre de Thierry Chevenet à la Fromagerie Chevenet à Hurigny
  • Visite de la Chèvrerie de la Trufière